Le Centre Communal d’Action Sociale

Le Centre Communal d’Action Sociale autrefois appelé "bureau d’aide sociale", anime une action générale de prévention et de développement social dans la Commune.

Les missions du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) recouvrent tant un rôle de prévention et de développement social de la commune, qu’un rôle de conseil et d’orientation. Ainsi, le rôle de l’équipe du CCAS ne se limite pas à de l’instruction de dossiers.
C’est aussi un lieu ressource d’écoute, de conseil et d’orientation vers les organismes compétents pour la résolution du ou des problèmes rencontrés. C’est enfin un lieu convivial qui propose un programme varié d’animations à destination des seniors et dans une optique intergénérationnelle ».

Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)
Espace Simone Veil, 35 avenue de Verdun, LARDY
Tel : 01 60 82 69 35 – 01 85 46 11 28
Ecrire au CCAS

Les aides sociales légales

Le C.C.A.S. participe à l’instruction des demandes d’admission à l’aide sociale. Quand une personne estime remplir les conditions de ressources, de résidence, de situation familiale, de situation sociale ou médicale pour pouvoir bénéficier d’une prestation d’aide sociale à laquelle les textes législatifs ou réglementaires lui donnent droit, son dossier est adressé au CCAS, qui l’étudie et formule un avis avant de le transmettre aux services sociaux départementaux ou de l’État selon le cas.

Ces aides sont : le Revenu de Solidarité Active (R.S.A.), les demandes relatives à l’invalidité (MDPH), les dossiers d’Allocation Personnalisée d’Autonomie (A.P.A.), les demandes de Couverture Maladie Universelle (C.M.U.) et d’Aide Médicale d’Etat (A.M.E.), les demandes de cartes de transports, les dossiers de téléassistance, les dossiers d’aide sociale et les obligations alimentaires.

Les aides sociales facultatives

Les personnes en difficulté peuvent être reçues à leur demande par la responsable du C.C.A.S. afin de constituer un dossier de demande d’aide d’urgence.
Les dossiers constitués dans le cadre de l’aide sociale facultative sont soumis ensuite à la décision de la commission administrative du Centre Communal d’Action sociale.