L’apport volontaire

La collecte par apport volontaire concerne tous les déchets - exceptés les ordures ménagères - pour lesquels il existe un moyen de collecte, ainsi que les déchets des artisans abonnés au service de déchetterie.
L’absence de service public de collecte oblige le détenteur de déchets à rechercher par lui-même les entreprises spécialisées pour une prise en charge dans le respect de la loi et de la règlementation.
Le SIREDOM peut apporter des conseils et des adresses pour des déchets spéciaux comme l’amiante par exemple.

L’apport en déchetterie

Toutes les informations pratiques relatives à votre écocentre situé rue Jacques Cartier à Lardy >>> c’est ici

Les déchets ménagers dangereux : ce sont les déchets des ménages qui, soit en raison de leur inflammabilité, toxicité, pouvoir corrosif, caractère explosible, soit en raison des risques qu’ils présentent pour la santé humaine ou pour l’environnement, ne peuvent être éliminés par les mêmes voies que les déchets ménagers courants.

Les déchets refusés :
> Ordures ménagères
> Déchets de centres médicaux ou d’activités de soins
> Déchets anatomiques ou infectieux
> Cadavres d’animaux
> Carburants liquides
> Pneus jantés ou lacérés, pneus poids lourds ou agricoles, pneus vélos
> Moteurs tous véhicules
> Amiante et déchets amiantés
> Produits radioactifs
> Terre
> DEEE à usage professionnel

 

 

 

 

 


L’apport dans les ressourceries locales

Pour les objets de la maison et le mobilier qui ne servent plus, les deux ressourceries-recycleries les plus proches de Lardy les réceptionnent en boutique ou viennent à domicile.

  • La ressourcerie d’Arpajon « De la Cave au Grenier »

Apport et boutique au 23 bis boulevard Abel Cornaton.
Retrait gratuit à domicile sur rendez-vous : contact@delacaveaugrenier.org 
Site internet

 

  • La Recyclerie du Gâtinais à Prunay-sur-Essonne

Apport et boutique au 45 rue de l’Essonne
Retrait à domicile sur rendez-vous : 01 64 99 38 22
Tarif : 10 € + 1 € le km (soit environ 54 km pour les habitants de Lardy).

 

>> Pensez aussi aux brocantes, petites annonces dans les commerces, aux plateformes de vente en ligne… <<

L’apport dans des bornes en ville

Des bornes sont mises à disposition des usagers en ville soit par le SIREDOM soit par des organismes qui ont passés convention avec la Commune et la CCEJR.
Les dépôts doivent avoir lieu du lundi au samedi (hors jours fériés) et pendant la journée entre 8 h et 19 h afin de respecter la tranquillité des riverains.
Tout dépôt en dehors des bornes – mêmes pleines – est considéré comme un dépôt sauvage sur la voie publique et constitue une infraction sanctionnée par une amende.

  • Les bornes d’apport volontaire « Verre »

La collecte du verre est assurée par le SIREDOM par le biais de plusieurs bornes en libre-service situées en ville.
L’adresse actualisée des emplacements est disponible en mairie et sur le site Internet de la ville. Au jour de la publication de l’arrêté, les bornes sont situées :

  • Route de Torfou
  • Parking de la gare de Lardy
  • Rond-point du Canada (proche caserne des pompiers)
  • Chemin latéral
  • Déchetterie du SIREDOM.

Les usagers doivent se conformer aux consignes de tri apposées sur la borne. Le verre pouvant être déposé est constitué des emballages en verre : bouteilles, bocaux, pots.

Sont exclus : les morceaux de verre, les miroirs, la porcelaine, les verres à boire et la vaisselle en verre.

Les dépôts doivent avoir lieu du lundi au samedi (hors jours fériés) et pendant la journée entre 8 h et 19 h afin de respecter la tranquillité des riverains.

 

  • Les bornes d’apport volontaire « Textiles »

La collecte des textiles est assurée par la société ECOTEXTILE par le biais de plusieurs bornes en libre-service situées en ville.
L’adresse actualisée des emplacements est disponible en mairie et sur le site Internet de la ville. Au jour de la publication de l’arrêté, les bornes sont situées :

  • Route de Torfou
  • Parking du stade, rue Tire Barbe
  • Rond-point du Canada (proche caserne des pompiers)
  • Déchetterie du SIREDOM.

Les usagers doivent se conformer aux consignes de tri apposées sur la borne.
Le textile pouvant être déposé est constitué de tous les vêtements homme, femme, enfant, le linge de maison ou d’ameublement (draps, couvertures, nappes, rideaux), des chaussures et articles de maroquinerie. Ecotextile – Guide du tri

Sont exclus : les matelas, sommiers, moquettes, toiles cirées, les chutes de textile en provenance des ateliers de confection, les chiffons usagers en provenance des entreprises.

 

Retrouvez la géolocalisation des bornes sur la carte de Lardy >> ici

  • Les boîtes à livres

La commune a aussi ses boîtes à livre dans lesquelles on prend ou on dépose un livre, ou les deux à la fois. Elles sont situées :

  • Dans le parc de l’hôtel de ville, côté jeux pour enfants
  • Devant le pôle René Cassin, rue René Cassin (école Charles Perrault, Maison des Jeunes, accueil de loisirs l’Île des Enfants)
  • à la boulangerie Le Pain de Pierre
  • à la gare de Bouray
  • à la gare du Bourg…

La médiathèque de Lardy – 17 avenue Foch – organise une fois par an à l’automne un troc de livres. Suivez l’activité communale pour connaître la date et les conditions.

  • Les bornes d’apport volontaire de ” masques ” (hors FFP2)

👉JETER SES MASQUES OU LES RECYCLER ?

Vous avez été plusieurs à interroger la ville sur la mise en place de points de collecte spécifiques pour les masques. Ces derniers, comme vous le savez, peuvent d’ores et déjà être déposés dans votre bac général d’ordures ménagères, sous sac fermé, afin de préserver la santé des rippeurs qui les collectent.
Toutefois, l’étude d’une solution de revalorisation des masques semblait intéressante dans une démarche de développement durable au vu des volumes de masques consommés depuis le début de la pandémie, mais ces solutions prises en charge localement par les communes ou communautés de communes ont nécessairement un coût et doivent être prises en charge sur le budget de l’entité.
Les masques jetables utilisés depuis le début de la crise du Covid sont composés de plastique et peuvent être revalorisés par quelques entreprises spécialisées en France dans le recyclage du polypropylène. La difficulté est de trouver le prestataire qui propose aussi un volet logistique.
Si plusieurs start ups se sont lancées sur le créneau, elles ne disposent pas forcément des transporteurs pour acheminer les conteneurs vides ou les récupérer ensuite pour les diriger vers les filières de recyclage approprié. Les conteneurs pleins tendent donc souvent à devoir être vidés par des agents ou par les communes ne disposant pas de filières de revalorisation spécifiques pour ces masques.
👉LA SOLUTION RETENUE PAR LA VILLE DE LARDY
Après comparatif, la commune a choisi la solution Recygo, une filiale de la Poste qui propose clé en main les conteneurs vides mais aussi et surtout leur collecte et traitement.
Leur tri est confié à des personnes en situation d’insertion professionnelle et vos masques sont recyclés en nouveaux produits (cagettes plastiques, lampes…)
En savoir plus : https://bit.ly/3fyFOmh
👉OU SONT IMPLANTÉS LES CONTENEURS A MASQUES ?
  • Dans les écoles
Dans les communes, les « gisements » de masques usagers proviennent essentiellement des écoles puisque les élèves des classes élémentaires doivent jeter leur masque le midi pour en remettre un propre pour l’après-midi ; ce qui fait 300 masques par jour environ (50 000 par année scolaire).
  • Dans les Etablissements Recevant du Public
Bien que secondaire par rapport au volume des écoles, une collecte est également mise en place dans les établissements recevant du public sur la ville de Lardy pour les agents et les administrés de la ville :
  • Hôtel de Ville (70 Grande Rue) : hall d’entrée
  • Salle du Pont de l’Hêtre (3 rue du Pont de l’Hêtre)
  • Mairie Annexe (5bis route de Saint-Vrain)
  • Espace Simone Veil (35 rue de Verdun)
  • Médiathèque-conservatoire (17 avenue du Maréchal Foch)
  • Gymnase Cornuel (allée Cornuel)
  • Gymnase Grenault (rue de Panserot)
  • Bureaux du Centre Technique Municipal (2 rue du Rosset) – réservé aux agents
  • Bureaux des sports / Cuisine – réservé aux agents

!!! Nous en appelons au civisme de chacun : si une borne est pleine, prévenez la mairie et ne laissez en aucun cas vos masques à côté du conteneur, au sol ou dans des sacs plastiques.

Le tri au cimetière

Les cimetières sont des lieux qui génèrent deux types de déchets : des végétaux (plantes fanées) et des pots de fleurs le plus souvent en plastique. Ces déchets pèsent dans le volume des déchets ménagers qui sont facturés à la commune puisque celle-ci est soumise au paiement de la redevance incitative.

C’est pourquoi, le tri est organisé dans les cimetières avec 3 bacs :

  • Un bac vert pour les fleurs fanées et les résidus de terre, qui est présenté à la collecte des végétaux,
  • Un bac d’ordures ménagères pour les fleurs en plastique, les pots en plastique en mauvais état, les mousses et papiers d’emballage,
  • Une caisse en bois en libre-service des pots en bon état (terre cuite, verre, plastique…).> Bacs verts : terre et végétaux, fleurs naturelles fanées
    > Bacs gris : pots en plastique, fleurs en plastique, emballage, pain de mousse, et autres déchets non recyclables
    > Caisses en bois en libre-service : pots en plastique, pots en terre cuite, poteries pouvant resservir.

En parallèle, une liste de plantes naturelles adaptées au cimetière (supportant la sécheresse) est affichée. A consulter ici également.

 

La collecte des déchets de soins à risque infectieux en mairie

La collecte des déchets de soins à risque infectieux est assurée par l’éco-organisme DASTRI par le biais d’un point de collecte en mairie. Les usagers stockent ces déchets dans des boîtes à aiguilles (jaunes à couvercle vert) disponibles gratuitement dans les pharmacies sur présentation d’une ordonnance. Ils doivent les fermer définitivement lorsque la boîte est pleine avant de la remettre au personnel de mairie.

Lorsqu’un professionnel de santé pratique des soins à domicile, il ne doit pas laisser les déchets résultant de ces soins, mais il doit les emmener avec lui.

 

Les autres collectes en mairie

Les habitants peuvent déposer en mairie :

  • Les bouchons en plastique
  • Les stylos ou appareils d’écriture (collecte organisé par Terracycle) : la collecte est remise aux associations partenaires (à but non lucratif) chargées de les revendre à des sociétés de recyclage pour financer leurs actions.
  • Les piles.

 

 

Des points de  collectes spécialisés existent également dans les enseignes commerciales :

  • Les appareils électriques usagés(ou DEEE : Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) doivent être ramenés au magasin pour l’achat d’un appareil neuf équivalent (principe du 1 pour 1), mais le magasin Intermarché Lardy (rue Jacques Cartier) dispose également d’un point de collecte
  • Les brosses à dent et tubes de dentifrices sont collectées par certaines pharmacies locales (en savoir plus : www.terracycle.com)
  • conteneurs prévus pour le dépôt des piles, des ampoules, des cartouches d’imprimantes…

 

Les autres collectes spécifiques

Il appartient au propriétaire de déchets qui n’entrent pas dans les catégories citées ci-dessus de rechercher par lui-même les moyens de leur collecte et de leur traitement. Des filières associatives locales et des organismes officiels voient le jour régulièrement, ouvrez l’œil !

A titre d’exemples :

  • L’amiante : consulter le site du SIREDOM
  • Les cadavres d’animaux : contacter son vétérinaire
  • Les véhicules auto, motos, moteurs et accessoires : contacter les casses agréées
  • Les médicaments : se renseigner auprès des pharmacies
  • Les lunettes : se renseigner auprès des opticiens
  • Les téléphones portables : www.jedonnemontelephone.fr

 

Quoi ? Dans l’idéal
Ampoules Enseignes de bricolage et supermarchés
Appareils électriques usagés ou Déchets d’Équipements Electriques Rapportés au magasin en échange d’un appareil acheté
Brosses à dents et tubes de dentifrice Pharmacies locales
Emballages et suremballages en plastique et en métal Bac de tri – Bornes en déchetterie
Bouchons en plastique Mairie
Bouteilles en verre Bornes en ville ou déchetterie
Cartouches d’encre
Déchets dangereux Déchetterie
Déchets de soins à risque infectieux Mairie
Encombrants non réutilisables Collecte sur rendez-vous
Livres Boites à livre, troc de livres en médiathèque, collecte à domicile avec www.recyclivre.com
Lunettes Votre opticien
Mobilier et tout équipement réutilisable Collecte à domicile avec les ressourceries locales
Papiers et carton Bac de tri – Bornes en déchetterie
Piles Mairie
Restes alimentaires Pour vos poules – A composter – A même le sol de votre jardin pour les épluchures
Stylos et instruments d’écriture Mairie
Téléphones mobiles Envoi gratuit avec www.jedonnemontelephone.fr
Textiles et assimilés non souillés, maroquinerie Ressourceries locales – Bornes en ville EcoTextile
Végétaux A composter – A broyer pour pailler – A même le sol de votre jardin (paillis)

Ce tableau récapitulatif propose les solutions optimales pour vos déchets, connues à ce jour.

Les corbeilles publiques en ville

Elles sont destinées à recevoir des déchets et résidus de consommation de petite taille produits dans l’espace extérieur publique par les usagers : mégots de cigarettes, chewing-gums, emballages, restes alimentaires…
Il est interdit d’y déposer ou au pied des corbeilles les ordures ménagères et tous les déchets provenant de l’espace intérieur privé des usagers.

 

0 Partages