Parking Gare de Bouray : entrée en activité du parking et des barrières

Parking Parc relais de la gare de Bouray à Lardy

Activation des abonnements et des barrières mardi 12 novembre matin


Le Parc Relais entre en exploitation le mardi 12 novembre prochain.
Tous les usagers qui se sont abonnés auprès d’Effia et ont finalisé leur abonnement en septembre auront accès au parking sur simple présentation de leur badge Navigo à la barrière. La place à l’arrivée leur est garantie dans le parking.
 

Pour rappel, les 484 abonnements disponibles ont été souscrits en septembre. L’accès au parking est gratuit, sur abonnement, pour les usagers titulaires d’un Pass Navigo annuel et qui ont finalisé leur abonnement auprès d’Effia, sous réserve de 10 passages A/R par mois. Près de 90 % des usagers de la gare de Bouray à Lardy sont titulaires d’un Pass Navigo annuel selon les chiffres de fréquentation.

ATTENTION : Effia attire votre attention sur le fait que sans finalisation de votre inscription auprès du service client d’Effia (pas de retour des pièces justificatives demandées), votre contrat ne sera pas validé. En l’absence de ces pièces justificatives, votre badge Navigo ne vous permettra pas d’accéder au parking mardi et votre abonnement sera attribué aux usagers sur liste d’attente, par ordre d’arrivée, sous quinzaine.

 
📞 DES QUESTIONS ?
Contactez le service client Effia au 0 806 000 115
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h (appel gratuit).

Parkings et stationnements gratuits autour de la gare

> Consultez également la rubrique Parkings et stationnements à Lardy

Rappel du contexte

Une gare majeure du département

  • La gare de Bouray est la 2e gare du Sud Essonne en termes de fréquentation, juste derrière Etampes et avant Arpajon, avec plus de 2500 voyageurs par jour.
  • Sa fréquentation a considérablement augmenté avec :
    • le report des usagers provenant de la ligne D suite au réaménagement de cette dernière fin 2018 (déconnexion de la ligne, rendue terminus Juvisy avec un objectif affiché par la SNCF et Île-de-France Mobilité d’améliorer la ponctualité de la ligne),
    • encore accentué fin 2018 et l’urbanisation des communes du territoire.

De véritables enjeux pour demain

  • Face à ces enjeux, la gare de Bouray doit se moderniser afin d’améliorer ses conditions d’accès, tous modes de transports confondus (bus, voiture, vélos, piétons) et d’accueillir les usagers dans de meilleures conditions.
  • Le défi est à la fois de fluidifier et de sécuriser des flux d’usagers toujours plus nombreux.

C’est l’objectif du schéma d’aménagement du pôle gare de Bouray qui vous a été présenté lors d’une première réunion publique qui s’était tenue en janvier 2018.

> Consulter le dossier complet qui avait été réalisé en octobre-novembre 2018 dans le magazine de Lardy

Une enquête préalable suivie d’un programme de transformation du parking en parc-relais labellisé

Ce schéma a été élaboré après une enquête réalisée auprès des usagers en 2017, en partenariat avec TRANSDEV, SNCF et Île-de-France MOBILITES, le Département, les villes de Lardy et Bouray, et les communautés de communes du Val d’Essonne et Entre Juine et Renarde.

Il prévoit un réaménagement complet de la gare routière comprenant la création de quais supplémentaires pour les bus, d’un dépose minute, de circulations douces, la réhabilitation et l’extension du parking et le doublement du Véligo.

La phase opérationnelle de ce projet s’est amorcée avec la transformation du parking en parc-relais labellisé pendant l’été.

Des enjeux de stationnement cruciaux aux abords de la gare

De gros enjeux se concentrent autour du stationnement aux abords de la gare.

  • En effet, 40% des usagers du RER se rendent encore en voiture à la gare, dont 63% en provenance de la communauté de communes du Val d’Essonne, les autres véhicules venant de la communauté de communes Entre Juine et Renarde.
  • Chaque matin, les automobilistes tentent leur chance sur un parking saturé dès 7 h 30 ou stationnent comme ils peuvent dans les rues environnantes.

Cette situation n’est satisfaisante ni pour les usagers, ni pour les riverains, ni pour les commerces de proximité et il fallait donc travailler sur plusieurs axes pour l’améliorer.

Le développement de moyens alternatifs d’acheminement vers la gare

  • Le renforcement des réseaux de transports en commun :

Ainsi fin 2018, un important effort a été fait par la CCVE avec TRANSDEV en termes de fréquence et d’itinéraires, sur les lignes 205 et 206 A et B afin d’inciter toujours plus d’habitants du Val d’Essonne à prendre les transports en commun pour se rendre à la gare.

A l’initiative de Lardy et Bouray, un “Comité de suivi des transports en commun” a été créé avec les transporteurs, des élus des deux communautés de communes (CCEJR et CCVE) et des usagers réguliers des bus ralliant  Bouray, Lardy et Saint-Vrain à la gare de Bouray afin de porter des propositions, comme la demande d’extension des horaires de bus en soirée, depuis la gare de Bouray.

En 2020, TRANSDEV va mettre en place un Système d’Exploitation d’Information Voyageurs pour géo-localiser les bus en temps réel et connaître leurs horaires de passage exacts.

  • Un maillage croissant de liaisons douces et de covoiturage :

En parallèle, les communautés de communes, le département et la région investissent pour développer les pistes cyclables vers la gare. Désormais, il est possible de rallier à vélo, la gare depuis Saint-Vrain, en passant par la route nationale. En 2021, une autre piste cyclable reliera à la gare, le rond-point du Canada le long de la rue Jacques Cartier et d’autres jonctions seront réalisées depuis Cochet et d’autres secteurs du Pâté.
La capacité d’accueil des parcs Véligo sécurisé et des abris vélos libres d’accès sera par ailleurs doublée dans le cadre du projet de réaménagement des accès à la gare.

> Consulter le dossier complet sur le projet de réaménagement de la gare et de ses accès (octobre-novembre 2018)

Par ailleurs, pour limiter l’afflux de véhicules particuliers vers le parking, il existe des solutions de co-voiturage libre ou avec RézoPouce, réseau d’autostop sécurisé avec des arrêts signalés sur le territoire.

> Consultez le dossier sur les mobilités douces à Lardy (septembre 2019)

La mobilisation des villes et des élus pour défendre la ligne C

La mobilisation des élus du territoire pour défendre la ligne C est forte. Ils réclament d’urgence à l’Etat, des travaux de mise à niveau des infrastructures.

Ainsi, au mois de juin, de nombreux conseils municipaux dont celui de Lardy, ont adopté une motion pour exiger une véritable stratégie d’avenir pour le RER C et des financements dès 2020 dans le cadre des prochains Contrats de Plans Etat-Région.

>Voir la motion votée par le conseil municipal de Lardy de juin 2019 en soutien aux usagers

Suite à la réunion d’information publique de juin avec les usagers en présence de la SNCF et d’Effia, la ville de Lardy a interpellé Île-de-France Mobilités sur ses modalités de prise en charge intégrale de certains abonnements au parc-relais pour les titulaires d’un Pass Navigo annuel, en plaidant également pour le total remboursement de celui-ci pour les étudiants titulaires de Pass Imagin’R et pour les personnes à mobilité réduite.

> Voir la motion votée à l’occasion du conseil municipal de septembre 2019

 

Retour sur la réunion publique du mois de jun

Détail du programme, du phasage des travaux et des modalités d’abonnement :

> Accédez au détail de la présentation

(Si vous n’arrivez pas à télécharger la présentation, vous pouvez la consulter en ligne ici)

0 Partages