Carte

Le parc Boussard

Selectionnez
Ce jardin est un des plus beaux fleurons du patrimoine de Lardy. Il fut créé en 1927 pour M. Boussard, descendant d’une des plus vieilles familles de notre ville.

Son fils le donna à la commune peu de temps avant sa mort en 1989. Après restauration, il fut ouvert au public en 1996. Il est inscrit, depuis 1997, à l’inventaire des monuments historiques. Il doit son caractère exceptionnel d’abord parce qu’il est l’œuvre d’un grand architecte, ensuite parce qu’il est en Ile-de-France un des rares témoins des jardins " Art déco " des années 1920-1930.

Son auteur Joseph Marrast était né à Paris en 1881, et fut président de l’académie d’architecture en 1953. Sa ville natale lui doit un groupe d’immeubles en rotonde sur la rive gauche de la Seine face au Pont Neuf et le siège de la BNCI sur les grands boulevards. Appelé par la Maréchal Lyautey pour travailler à l’urbanisation du Maroc, il conçut le palais de justice à Casablanca et fut aussi créateur de jardins sur la côte d’azur en Italie et même en Floride.

Le parc Boussard

Ordonnateur des jardins de l’exposition universelle des arts décoratifs de 1925 et présentateur du rapport sur les jardins de cette exposition. En 1932, un numéro spécial de la revue " L’illustration " " consacré aux jardins présenta trois photos du jardin de M. Boussard.

Si son style est typique de la période " art déco ", il est aussi d’inspiration Italo-mauresque. Ce n’est ni un jardin à la française tout en symétrie avec des arabesques savantes, ni un parc à l’anglaise de style paysager, évoquant des clairières et des sous-bois.

Sa conception est beaucoup plus simple, conforme aux tendances architecturales de l’époque de " l’Art pour tous " qui voulaient faire du beau avec des matériaux simples et économiques : nous trouvons ici des briques industrielles, des dalles de béton, des mosaïques de carrelages cassés et des escaliers en grès taillés dans les carrières de Lardy.

Simplicité aussi dans le choix des plantations : arbres de nos forêts, arbustes de nos jardins, pas d’espèces rares, des boules de buis et de simples rosiers tous roses.

Son second caractère est d’être un jardin de soleil, conçu sans un entourage de verdure, son centre est comme un théâtre ensoleillé, au fond une butte artificielle avec un simple jet d’eau entouré d’une pergola de roses qui a malheureusement disparue, puis un buffet d’eau comme dans les jardins italiens.

Et à la suite un cheminement d’eau rectiligne comme dans les patios ou dans les jardins mauresques d’Espagne.

Découvrez le peintre Jacques Boussard
Flash infos Lardy pratique décembre 2017
Flash infos pratique décembre 2017
Téléchargez
PDF-3.5 Mo
 
| accueil | contact | plan du site | mentions légales | accessibilité ([]+0) | Suivre la vie du site
Conception notre-ville.netconception, realisation de sites web pour les villes, mairies, collectivites locales